L’homme-poisson

Home  |  Bioluminescences   |  L’homme-poisson

L’homme-poisson

Mu Muriel Blondeau Homme-poisson Bioluminescence Art Mer

 

Voici un time-lapse qui vous permettra de découvrir la magie d’un cycle de bioluminescence.

 

La bioluminescence est une réaction biochimique sans aucun apport de lumière extérieure, qui fait intervenir une substance cellulaire, la luciférine, qui va s’oxyder en présence d’une enzyme, la luciférase.

L’oxydation se fait par l’oxygène et son produit, l’oxyluciférine, est dans un état excité. C’est en se désexcitant qu’elle émet un photon, qu’elle émet de la lumière.

Cette lumière est monochromatique, elle est bleu-vert, tout simplement parce qu’en milieu marin, il s’agit du rayonnement lumineux le mieux perçu, le plus visible.

La luminescence va augmenter en intensité au fur et à mesure que les bactéries se développeront.

Et après avoir atteint une phase plateau, qui peut durer un jour ou deux en fonction de la température (le processus est plus lent quand la température est plus basse),

cette luminosité va décroitre jusqu’à épuisement de ses ressources nutritives.

Les bactéries au centre de la colonie seront les premières à s’épuiser, celles sur les bords émettront de la lumière plus longtemps parce que leurs nutriments se seront épuisés moins vite.

 

C’est ce que ce time-lapse démontre bien. Les photos ont été prises toutes les 30 minutes sur plusieurs jours.

On peut observer le temps de montée jusqu’à la phase plateau, et ensuite, en effet, les bactéries au centre de la colonie vont s’épuiser plus vite, jusqu’à ce que la colonie toute entière arrête d’émettre de la lumière.

 

Le bactéries qui ont été employés pour cette expérience sont des Vibrio phosphoreum.

Elles ont été appliquées sur un dessin « l’homme-poisson ».

PREV

Dessiner dans une boîte de Pétri

NEXT

Stella Maris

WRITTEN BY:

LEAVE A COMMENT